Bien choisir la durée d’emprunt hypothécaire

Savoir la durée de prêt hypothécaire permet de décider en toute connaissance de cause. Il revient à l’emprunteur de décider sur le nombre d’année pour lequel il veut s’engager. Il existe divers paramètres à prendre en compte pour faire le bon choix.

Déterminer la durée d’emprunt selon la situation financière

Il n’existe pas de nombre de mensualité idéale pour un crédit. Ce choix revient de plein droit à l’emprunteur. Dans tous les cas, différents critères permettent de savoir la durée de prêt hypothécaire qui convient au mieux. Concrètement, il faut tenir compte des moyens financiers dont le souscripteur dispose. La banque évalue à l’avance la capacité d’endettement. Un foyer peut consacrer au maximum le tiers de ses revenus. Le nombre de mensualité est calculé en conséquence. Ceci dit, un apport personnel important peut changer la donne. Si l’emprunteur finance une partie du projet avec ses économies, il peut se libérer de ses dettes beaucoup plus tôt. Le taux d’intérêt devrait aussi contribuer à l’estimation des mensualités. Un prêt hypothécaire qui traîne pendant plusieurs décennies coûte plus cher qu’un autre avec une durée réduite. Pour bénéficier d’un taux avantageux, il faut écourter le contrat. Le cumul des intérêts peuvent tripler en une vingtaine d’années. Certaines banques permettent aussi une formule de remboursement souple. Le client a le droit de verser plus que la mensualité convenu lorsqu’il a les moyens de le faire. Cette option devrait normalement être accordée sans frais supplémentaire. Le profil de l’emprunteur est à considérer. Un client âgé à intérêt à opter pour un prêt assez court tandis que les jeunes souscripteurs peuvent s’engager sur trois décennies, voire plus. Dans les deux cas, il faut une assurance emprunteur.

Opter pour un nombre de mensualité correspondant à l’offre bancaire

L’offre bancaire elle-même permet de savoir la durée de prêt hypothécaire. L’amortissement mensuel constant reste la formule la plus utilisée. Chaque mensualité comprend une part de capital et d’intérêt. Dans le cas d’un taux variable, le remboursement peut s’allonger ou s’écourter. De manière générale, un prêt hypothécaire avec amortissement mensuel engage le souscripteur sur 3 à 25 ans. La banque propose parfois une autre formule. Elle consiste à payer les intérêts pendant la durée du remboursement. Le capital est à verser uniquement à la fin du contrat. Ce type d’accord dure entre 1 et 10 ans. En souscrivant à un crédit pont, l’emprunteur dispose d’une certaine liberté. Cette option consiste à verser le capital et les intérêts à l’échéance. Sa durée ne dépasse pas 12 mois. Ce type d’offre convient pour ceux qui vendent leur maison pour en acheter une autre. La somme empruntée à la banque permet d’acheter le nouveau bien en attendant la finalisation de la vente. La nouvelle maison reste hypothécaire jusqu’à ce qu’au versement intégrale de la somme dû à la banque. Ce remboursement est à faire lorsque l’ancien logement est vendu. Le créancier tire profit de ce système si le versement de la somme du attend plusieurs mois pendant. Dans le meilleur des cas, le client peut faire le remboursement sans frais avant la période d’un an.