Changer de syndic : Quels types de syndic pour ma copropriété ?

Depuis plusieurs années la gestion de votre copropriété a été délègue à un syndic qui est toujours débordé. Néanmoins vous avez l’impression que le contact est compliqué, que les réponses sont rares, que les travaux ne se font pas en temps et en heure. Bref, vous avez le sentiment que votre syndic actuel n’est pas si réactif comme vous le désirez et vous commencez à envisager de changer de syndic.

Afin de vous aider faire votre choix, étant donné que ce n’est pas votre domaine et que le plus probable est que vous ne connaissez pas vos options dans notre article nous vous présentons les différents types de syndic.

Syndic en ligne

De plus en plus populaire, cette version digitalisée du syndic 2.0 une option très intéressante. Appelé aussi syndic à distance, un syndic en linge est une bonne solution si vous arrivez à convaincre les autres copropriétaires de prendre en charge une partie de la gestion du bien avec vous.

À mi-chemin entre un syndic traditionnel et un syndic en bénévole, ce type de syndic est un bon compromis et offre quelques bénéfices si vous souhaitez changer de syndic. Les copropriétaires s’occupent de toutes les fonctions présentielles comme la gestion de travaux, l’organisation physique de l’assemblée générale, tandis que le syndic en ligne, que ne se déplace pas, assume les charges administratives, comptables et certaines charges de gestion.

Parmi les avantages que ce type de syndic offre se trouvent la transparence et les économies. Les tarifs abordables proposés par les sociétés qui proposent ce service comme Syndic-One par exemple, permettent de faire des gains car leur prestation est jusqu’à 4 fois moins cher qu’un syndic traditionnel. Côté transparence, grâce à un espace sur internet crée spécialement pour le bien, tous les copropriétaires peuvent avoir accès quand ils le souhaitent à tous les documents du bien.

Nous trouvons que cette dernière option est la mieux adaptée pour les copropriétaires de taille moyenne.

Syndic bénévole ou non professionnel

Idéal pour les copropriétés de taille moyenne et les petites copropriétés, le syndic bénévole est une bonne option si l’un des copropriétaires souhaite s’investir dans la gestion du bien. Le copropriétaire à titre de syndic bénévole, réalisera toutes les missions de gestion et d’administration que normalement sont assumées par un syndic traditionnel.

Comme le syndic professionnel et le syndic en ligne, le syndic bénévole est élu à la majorité de l’article 25 lors de l’assemblée générale des copropriétaires. Exclu de rémunération, le syndic bénévole peut néanmoins être défrayé par la copropriété, sous présentation de justificatifs, pour toute action, gestion ou déplacement ayant été réalisé à titre de syndic et au nom du bien.

Pour résumer, si vous voulez faire des économies, avoir de la réactivité, et vous comptez parmi les autres propriétaires de l’immeuble une personne qui souhaite prend à sa charge ce boulot prenant, ce type de gestion est pour vous.

Maintenant que vos connaissez vos options, à vous de jouer !